Les actions à dividendes, la pire stratégie en bourse ?




Introduction


Lorsque l’on décide d’investir son argent en bourse, une pluralité de stratégie est disponible pour satisfaire ses besoins financiers : financer un projet de vie, subvenir aux besoins et à l'avenir de ses enfants, construire sa retraite anticipée, ou encore dégager un revenu complémentaire pour augmenter son pouvoir d'achat.


La stratégie que j’ai adopté avec le plus de conviction, est la stratégie des actions à dividendes croissants. Toutefois, beaucoup de personnes ne sont pas d'accord avec cette stratégie, et trouvent tout un tas d'arguments qui viennent tirer vers le bas la stratégie des actions à dividendes. En effet, certains disent que cette stratégie en bourse n’est pas assez rentable, qu'elle n’enrichit pas véritablement les actionnaires, qu'il faut investir un paquet d'argent avant de pouvoir bien gagner sa vie…

L’objectif de ce post est de répondre à ces constats qui peuvent être parfois mal interprétés par les investisseurs concernant les actions à dividendes. Je tiens à le préciser, je ne suis pas conseiller financier. La stratégie des actions à dividendes est un investissement à risque comme tout autres actifs en bourse. Il est nécessaire de faire ses propres recherches avant de prendre toute décision d’investissement.



Constat n°1 : Il faut déposer plus de 400 000€ pour espérer pouvoir gagner un SMIC grâce aux dividendes


Faire un all-in de son patrimoine sur une stratégie en bourse serait dangereux à mon humble avis… Déposer 400k d’un coup sur un seul actif financier comme les actions à dividendes relèverait d’un manque de lucidité et de connaissances financières. En effet, il y a des stratégies d’entrée différentes selon le capital disponible. Dans le cas où tu serais milliardaire et que 400k serait une goutte d’eau pour toi, oui tu pourrais lâcher cette somme dans l’immédiat. Mais bref, faisons comme si un jour nous parvenions à réunir cette belle somme. Face à ce constat et en ayant une vision court-termiste de l’investissement, ce n’est pas faux. À titre d’illustration, en prenant un rendement moyen de 4% par an et en investissant 400 000€ dans un portefeuille d’actions à dividendes diversifiées, il est possible de générer 16 000€ par an, soit 1333€ par mois. In fine, avec un rendement fixe sur le dividende, vivre de tes revenus complémentaires en bourse dès la première année est possible. Malheureusement, pour les plus pressés, il faudra sortir un gros budget tout de même pour pouvoir profiter de ce « smic boursier ». Cependant, ce constat mérite des nuances. Il n'est pas obligatoire de mettre une telle somme pour gagner un smic. Il manque un ingrédient essentiel : le temps. J’aimerais t’apporter ma réflexion personnelle sur un horizon plus long terme de l'investissement avec les actions à dividendes, et y rajouter cette notion de temps. Spoiler pour les plus impatients, le rendement d’une action à dividende évolue dans le temps et, n’est jamais fixe (pour les meilleures entreprises). Voyons voir ce que je veux dire dans ce deuxième constat.



Constat n°2 : « Seulement 3% par / an ?! C’est pas rentable »


Les investisseurs sont friands de gros rendements, mais qui ne le serait pas ! Les petits chiffres ne nous intéressent pas car le retour sur investissement est beaucoup plus long. Cependant, sur une stratégie d’actions à dividendes, beaucoup voient uniquement la partie visible du rendement de ce type d’action en bourse. A l’instant T, les investisseurs voient un rendement à un chiffre, souvent proche de 3 à 4% / an. En réalité, se cache quelque chose de beaucoup plus gros et puissant dans le temps.


Je l’avais déjà expliqué, mais rappelons cette formule indispensable pour comprendre ce que je veux démontrer : le rendement du dividende est calculé de la façon suivante :