top of page

Qu’est-ce qu’un dividende ? Se créer un nouveau salaire, grâce à la bourse



Le problème avec l’argent qui dort sur ton compte bancaire, est que cette liquidité ne te rapporte rien en retour, voir bien pire, tu perds de l’argent à cause de l’inflation, chaque année.


Lorsque l’on décide d’investir son argent en bourse, c’est pour satisfaire un besoin financier bien spécifique : financer un projet de vie, acheter une maison patrimoniale, participer aux études de ses enfants, construire sa retraite anticipée, ou encore dégager un revenu complémentaire pour augmenter son pouvoir d’achat.


Chaque objectif de vie est plus ou moins sensible à une stratégie d’investissement. En bourse, il existe de nombreuses stratégies permettant de satisfaire des besoins spécifiques, que je catégorise comme primaires. Restons sur l’un des besoins primaires, qui est de gagner de l'argent, par la création d'une nouvelle source de revenu, le revenu passif par excellence : les actions à dividendes.



Un revenu passif, c’est quoi ?


Soyons plus explicite sur ce terme qui est régulièrement utilisé dans l’univers de l’investissement et des finances personnelles.

Quelque chose qu’on nomme de « passif » est un paramètre qui demande peu, voir aucune gestion sur son temps personnel. La chose « passive » nait car elle n’engendre aucune contrainte sur le temps et sur l’effort d’une personne.


Combiner avec le revenu, ces termes s’accordent simplement à vouloir dire que c’est une nouvelle rentrée d’argent qui tombe sans effort, sans contrainte de temps, sur ton compte en banque. Intéressant n’est-ce pas ? Mais je suis certain que tu te poseras cette question :


« Mais comment générer un revenu passif grâce à la bourse ? »

Rappelle-toi ce que je t’ai mentionné plus haut : la bourse permet de répondre à plusieurs besoins primaires chez l’investisseur. Dans l’objectif de générer un revenu passif grâce à la bourse, il existe une stratégie : investir sur les actions à dividende en bourse.



Les actions à dividendes, c’est quoi ?


Cette stratégie est la plus efficace pour construire des revenus passifs en bourse. Elle consiste à investir dans des entreprises cotées en bourse, qui versent des dividendes aux actionnaires. Cette stratégie est intéressante pour ceux et celles qui veulent recevoir des revenus complémentaires sur leur compte en banque.


C'est une sorte de nouvelle paye qui te permettra de t’enrichir sur ton compte en banque. Oui oui, Apple, TotalEnergies ou encore MacDonald’s, pourront te verser une partie de leur fortune !


« Des entreprises qui me payent ?! J’y crois pas. Comment ça fonctionne ? »


C'est assez simple en fait. Je te rappelle les simples bases. Lorsqu’une entreprise génère des bénéfices à travers leur produit / services, elle a plusieurs possibilités :

  1. Injecter ses bénéfices dans sa croissance (R&D, achat d’actifs)

  2. Rachat d’action

  3. Payer ses dettes

  4. Distribuer des dividendes à ses actionnaires

Dans le cas où la politique de l’entreprise est orientée sur les dividendes, une partie des bénéfices générés par cette dernière seront reversés aux actionnaires sous forme de dividendes. Tu peux le percevoir comme une nouvelle rentrée d'argent totalement passive qui augmente ton pouvoir d’achat.

En fonction du nombre d'action que tu possèdes, l'entreprise te versera un pourcentage (exprimé en rendement % par an) sur ton compte. Je vais t’illustrer mes propos à travers l’entreprise TotalEnergies.


J'ai d'ailleurs présenté cette action dans l'une de mes vidéos sur ma chaine YouTube et sur mon compte Instagram, donc n'hésite pas à t’abonner pour en savoir plus.

Seqooia - Boursde


Imaginons que tu aies investi et acheté 10 000 € d’actions TotalEnergies. Cette société française possède un rendement moyen / an de 5% sur le dividende. Autrement dit, lorsque l’entreprise va verser son dividende, tu recevras 500€ à la fin de l’année. Avec une somme plus modeste et en investissant 1000€, tu gagneras 50€, etc, etc. Je pense que tu as compris le fonctionnement des actions à dividendes en bourse. Tu achètes une action qui verse un dividende, puis, l’entreprise te récompensera en fin d’année.


Je suis certain que tu vas me dire que 5%... ce n'est pas assez. C'est une rentabilité trop faible pour moi. Tu gagneras beaucoup plus, regarde le prochain point.



L’argent croissant : la croissance du dividende


Les investisseurs sont friands de gros rendements, mais qui ne le serait pas ! Les petits chiffres ne nous intéressent pas car le retour sur investissement est beaucoup plus long.


Cependant, sur une stratégie d’actions à dividendes, beaucoup voient uniquement la partie visible du rendement de ce type d’action en bourse. A l’instant T, les investisseurs voient un rendement à un chiffre, souvent proche de 3 à 4% / an. En réalité, se cache quelque chose de beaucoup plus gros et puissant dans le temps.


Je l’avais déjà expliqué, mais rappelons cette formule indispensable pour comprendre ce que je veux démontrer : le rendement du dividende est calculé de la façon suivante :

En reprenant cette formule, il est facile de reconnaitre le « pouvoir du temps » avec des actions qui font croitre leur montant du dividende chaque année. En achetant une action à dividende à un prix, et en voyant le montant du dividende augmenter chaque année, alors son rendement augmente. D'ailleurs, vous pouvez faire l'exercice. Prend une feuille, et simule l’augmentation du montant du dividende de quelques centimes chaque année, en gardant le même coût à l'achat de l'action.


Si l’on considère que certaines actions à dividendes parviennent à augmenter leur dividende chaque année de plus de 10% / an sur une période de 30 ans, alors le rendement croit parallèlement dans le temps.


On ne raisonne alors plus sur un rendement du dividende à l’instant T à l’achat, mais on doit s’appuyer sur un indicateur appelé le « Yield On Cost » (le rendement sur coût d’acquisition). Le « Yield On Cost » (le rendement sur cout) est un rendement caché que de nombreux investisseurs « anti-dividendes » oublient de mentionner. Cet indicateur montre le rendement sur coût lorsque tu achètes ton action, ton prix d’achat (ou prix de revient unitaire).


Prenons le cout d’achat de l’action Coca-Cola. Tu achètes à 2€ des actions Coca-Cola en 1990, avec un montant sur dividende de 0,02€ par action. Chaque année, son dividende augmente d’environ 5%. Si tu gardes le même prix d’achat sans revendre, ou sans racheter, ton rendement va augmenter puisque le montant du dividende augmente au fil des années et que ton prix d’acquisition reste fixe.


Warren Buffett avec ses actions Coca-Cola acheté en 1988 atteint désormais + de 45% de rendement / an sur cette unique action. Partant d’un portefeuille plus petit, investir 50 000€ sur Coca-Cola à cette époque, t’aurait permis de dégager 24 000€ / an, sois 1875€ par mois, un peu plus d’un SMIC.


Tout ça pour te montrer que oui, d’un point de vue court-termiste, les dividendes te rendront pas riche si tu ne mets pas immédiatement une grosse somme. Mais ils auront le pouvoir, si tu es patient, de faire croitre ton nouveau « salaire complémentaire » sur le long terme.


Voici un exemple d’une entreprise américaine, Home Depot, qui est bien connu pour être maitre dans l’augmentation et la croissance de ses dividendes. En 10 ans, elle a su augmenter son dividende de 5,7x par rapport à 2012. Imagine simplement recevoir une promotion et voir ton salaire augmenter de 5,7x en seulement 10 ans.



C'est fou hein. Si tu trouves un job capable de t'augmenter aussi vite, je veux bien le découvrir en commentaire. Le Yield On Cost affiché est de 14,61%. Autrement dit, cela veut dire que si tu avais investis 10 000€ sur cette entreprise il y a 10 ans, tu réceptionnerais maintenant chaque année 1461€.



Les intérêts composés


Rajoute à cela la magie des intérêts composés : que toutes sommes que tu réinvestis engendre de nouveau intérêts, qui de ces nouveaux intérêts génèrent d’autres intérêts… etc, etc.


Tu l’auras compris, c’est exponentielle, et comme le disais Einstein :


« Les intérêts composés sont la 8ème merveille du monde. Celui qui les comprend les gagne, et celui qui ne les comprend pas les paie. »

C’est simple à comprendre. Imagine que les intérêts que tu perçois créer eux-même des intérêts. C’est comme si une pièce de 1 centime se démultipliait sur plusieurs années. Avec les actions à dividendes, c’est la même chose : lorsque tu recevras tes premiers dividendes de Coca-Cola, réinjecter cette somme te permettra de faire grossir le montant de ta prochaine réception en dividende. Idem sur le trimestre suivant, etc, etc.


C'est un autre sujet. Si tu veux approfondir cette stratégie d’actions à dividendes, et recevoir dès maintenant tes nouveaux revenus sans effort, tu peux rejoindre la formation Dividende Evolution, disponible en cliquant juste en dessous.





Le versement du dividende


« Mais quand vais-je recevoir mes dividendes ? »


Selon la politique de distribution du dividende de l’entreprise et de ce qui a été voté lors du conseil d’administration, tu peux recevoir en plusieurs fois le montant de ton dividende au cours de l’année.

Après avoir acheté une action d’une entreprise, tes dividendes seront perçus à certaines dates imposées par l’entreprise. Premièrement, selon la politique de distribution de l’entreprise, les coupons de dividendes peuvent être perçus à plusieurs intervalles :

  • Annuel

  • Semi-Annuel

  • Trimestriel

  • Mensuel

À titre d’exemple, en 2021, Starbucks a versé un dividende annuel de 1,84$. La société, spécialiste dans la restauration (café et autres gourmandises), à décider de détacher un coupon chaque trimestre, plutôt que de verser la totalité en fin d’année.

Ils ont alors versé chaque trimestre à leur actionnaire 0,45$ par action détenue.

Je préfère investir et avoir des dividendes « trimestriels » et « mensuels » pour pouvoir réinjecter les gains et profiter des hausses et des baisses, dans le but de créer une vitesse d’incrémentation sur mon DCA (Dollar Cost Average). Ainsi les intérêts composés fonctionneront plus rapidement.


Comment connaitre la fréquence de versement du dividende d’une entreprise ?


Pour repérer la fréquence de versement d’une action à dividende, il existe plusieurs manières :

  • Sur le site officiel de l’entreprise dans la partie « Investisseur »

  • Via les sites d’analyses (SeekingAlpha, Investing)


A quelle date acheter une action pour recevoir le dividende ?


Il y a 3 dates à retenir lorsque l’on investit dans les actions à dividende en bourse.


Premièrement, la date de l’assemblée générale : L’entreprise se rassemble pour faire le bien comptable (chiffre d’affaires, bénéfices…). Il décident de la somme versée à leurs actionnaires sous forme de dividende. Si l’état financier de l’entreprise est en bonne santé, il se peut que le montant du dividende augmente d’un certain pourcentage, et ça, chaque année.


Deuxièmement, la date de détachement (Ex-dividend) : C’est la date qui détermine si tu as le droit à ton dividende. Cette date est la plus importante si tu veux recevoir ton dividende sur ton compte. En effet, en achetant l’action à J-1 de cette date (prenons le 23 mars), tu auras le droit au dividende. Cependant, si tu achètes l’action le 24 mars (donc J+1), tu ne recevras pas le coupon sur ce trimestre.


Troisièmement, la date de paiement : Félicitation, tu as reçu ton premier dividende. Le dividende sera réceptionné sur ta plateforme d’investissement (comme Trading212)


🎩 S’inscrire sur Trading212 : D’ailleurs, si tu souhaites commencer à investir avec un coup de pouce et recevoir une action gratuite pouvant aller jusqu’à 100€, tu peux cliquer ici. Avec Trading212, tu peux investir et acheter du McDonald’s, TotalEnergies ou encore Starbucks, à partir de 10€ grâce à la fonctionnalité des fractions d’actions.


Conclusion


En bourse, les actions à dividendes peuvent créer un formidable système de richesse sur le long terme. Cette stratégie à le pouvoir de satisfaire tes besoins financiers, en t’injectant un nouveau salaire, une nouvelle source de revenus complémentaires sur ton compte. Toutefois, cette stratégie nécessite de se former dans le monde boursier. Certes, toutes les entreprises ne versent pas de dividendes et certaines peuvent même couper leur versement, si l’état financier interne de cette dernière est en déroute. Il est alors indispensable de bien savoir analyser une entreprise avant d’y investir son argent.


Sois vigilant sur tes investissements et forme-toi.

79 vues0 commentaire

Comments


bottom of page