top of page

Les 7 erreurs à connaitre en bourse, qui sauveront ton argent !

L’investissement en bourse comporte des risques, on le sait… Certains investisseurs perdent leur capital, car ils ne savent pas mesurer les dangers qui s’y attachent.

Les investisseurs débutants commettent de nombreuses erreurs, et ils finissent par véhiculés le fait que le monde de la bourse est « super-risqué ».


Dans une stratégie à dividendes, le risque peut se cristalliser lorsqu’une entreprise coupe ses dividendes sur une année (peut-être lié à une baisse du chiffre d'affaires). Par exemple, tu as achètes plusieurs actions d'une entreprise, et suite à une décision, le gérant de l’entreprise décide de suspendre les dividendes versés aux actionnaires.


Nous souhaitons à tout prix recevoir nos compléments de revenus et nos dividendes. Sans cela, notre nouveau salaire s’affaiblit et se désagrège avec le temps


Toutefois, ils existent des précautions à prendre pour limiter ces erreurs.


1) Faire dormir son argent sur un compte bancaire


Je comprends tout à fait ton envie de garder ton épargne sur un compte bancaire. C’est sécurisant et rassurant. Tu es en pouvoir de sortir de l’argent quand tu le souhaites sans te poser de questions.


Cependant, laisser reposer ton argent sur un compte bancaire est fatal pour ton patrimoine : tu es entrain de perdre de l'argent petit à petit.

En effet, avec l’inflation (2% par an) ton argent perd en valeur chaque année.



Savais-tu qu’en laissant 20 000€ sur un compte bancaire, tu perds environ 400€ par an ?

L'effet de l'inflation sur ton argent
  • Qu’est-ce qui pourrait rester pour tes futurs petits enfants ?

  • Comment consolider ton patrimoine tout en luttant contre l’inflation ?


A coté de ça, l’augmentation du prix de l’électricité chaque année réduit considérablement ton pouvoir d’achat.


  • Comment se défendre face à ses ennemis qui te volent ton argent ?


L’investissement dans les actions à dividendes permet de dresser des armes suffisamment puissantes pour développer ton nouveau complément de revenus. Ton nouveau salaire à la capacité de croitre avec le temps et de lutter contre l’inflation.


Ne laisse pas dormir ton argent, investis le avec une stratégie suffisamment sécurisée pour gagner sans interruption


2) Acheter une action à fort rendement


« 10% de rendement par an ?! Wahou, j’achète tout de suite cette action, elle vaut de l’or ! »


Oula, attends un peu jeune investisseur, tu risques de faire une grosse bêtise.


Bien qu’un rendement élevé est plus intéressant qu’un rendement faible, il est néanmoins plus dangereux sur le long terme. Je vais t’expliquer.

Comme je l’ai mentionné plus haut, le rendement du dividende est calculé par rapport au pourcentage du prix de l’action d’une société.


Si l’action se négocie à 100 € et verse un dividende annuel de 5 €, le rendement du dividende s’élève à 5 %. Jusqu’à là, tout vas bien…

Mais, si le prix de l’action mentionné plus haut baisse à 75 €, le rendement du dividende montera à 6,7 %.


Bien qu’un rendement plus élevé sur le dividende soit plus attractif, tu dois comprendre qu’il est inversement lié au cours de l’action… et qu’il est tout aussi inquiétant.


Lorsqu’une entreprise verse des dividendes, elle pioche directement dans ses bénéfices nets (trésoreries) pour en distribuer une partie à ses actionnaires. Plus le rendement est bas, moins l’entreprise « pioche » dans ses bénéfices pour en distribuer à ses actionnaires, sous forme de dividendes. Plus le rendement est haut, plus l’entreprise « pioche » dans ses bénéfices pour verser de dividendes.


Qu’est-ce que le ratio de distribution ?


Pour s’apercevoir si l’entreprise verse trop de sa trésorerie à ses actionnaires, le ratio de distribution est un indicateur indispensable pour le savoir.


Le ratio de distribution s’exprime en pourcentage (%)


Rendement dividende

Si le ratio de distribution est faible, alors l’entreprise possède plus de marges de manoeuvre pour développer ses actifs, ses produits, embaucher d’autres salariés… En outre, elle peut même augmenter ses dividendes d’année en année. Une perle rare !

Si le ratio de distribution est élevé, alors l’entreprise possède moins de marges de manoeuvre pour se développer. L’entreprise se met « dans le rouge » pour distribuer des dividendes. Certaines sociétés s’endettent même pour garder leur actionnaire. Le pourcentage dépasse alors les 100%… Et ça, ça sent pas vraiment pas bon.


En ce sens, je préfère donc acheter des actions avec un rendement aux alentours de 5% qui versent des dividendes de manière stable et régulière, plutôt que des entreprises avec un rendement de 10% par an, mais qui verse des dividendes en dent-de-scie depuis plusieurs années.


3) Acheter une entreprise sans analyser son « état de santé »


C’est comme si le médecin te prescrivait des médicaments, sans même t’ausculter...


Acheter une action sans analyser son état financier, est une erreur.


Le cas récurrent est le conseil d’un ami ou d’un proche. Ils te conseillent d’investir dans telle entreprise car ils ont entendu que c’était « un bon coup », sans même savoir pourquoi, ni d'analyser fondamentalement l'entreprise. Ils affirment, sans indicateurs, sans preuve d'appui, ni de statistiques.


L’erreur est d’écouter au porte et d’investir sur le conseil d’un ami sans même comprendre pourquoi.


Avant d’acheter une entreprise, il faut l’analyser. Dans le jargon boursier, on parle d’analyse fondamentale.


Posséder cette compétence d’analyse te permettra également de ne plus te fier aux avis des autres ou autres discussions de comptoir. Tu es maitre de tes investissements.


Qu'est-ce que l'analyse fondamentale ?


L’analyse fondamentale repose sur l’identification de plusieurs paramètres financiers de l’entreprise. Ces indicateurs financiers te permettra d’évaluer si une société vaut la peine d’être achetée, ou dans le cas contraire, d'identifier des signaux inquiétants sur sa santé financière.


Si tu souhaites posséder tout les outils pour recevoir régulièrement des dividendes et investir sereinement, et éviter d’investir dans les pires entreprises, je t’invite à consulter les livres numériques disponibles sur Seqooia.



4) Privilégier les versements annuels plutôt que mensuels / trimestriels

Alors ce n’est pas réellement une erreur, mais je me retrouve mitiger par ce choix de certains investisseurs. Je vais t’expliquer.


Je préfère investir dans des entreprises qui versent des dividendes de façon mensuelle ou trimestrielle. Personnellement, j'ai la sensation de manquer de contrôle sur mes gains avec des sociétés qui versent des dividendes annuellement. Pas toi ?


Pourquoi ?


L’incrémentation est plus régulière et le contrôle sur tes gains est accru.


Autrement dit, lorsque tu reçois plus régulièrement tes dividendes sur ton compte, tu peux suivre l’évolution du dividende chaque mois ou chaque trimestre. Ainsi, tu peux contrôler plus facilement tes gains en dividende.


Lorsque tu vois qu’une entreprise qui verse ses dividendes de manière mensuelle ou trimestrielle suspends ses dividendes, il est plus aisé d’intervenir pour réagir et revendre les actions.


Lorsque tu investis dans des sociétés qui versent annuellement leur dividende, tu ne reçois aucun dividende toute l’année (jusqu’à la date de versement). Le problème est que, s’il décide de couper au dernier moment pour sauver les meubles, tu auras attendu une année complète pour ne rien recevoir en retour.


Tandis que de mon côté, j’ai reçu de petites sommes mensuellement ou trimestriellement, qui m’ont permis de réinjecter de façon régulière des gains vers d’autres actions.


La vitesse d’incrémentation, réinvestir plus vite


Deuxième raison, je préfère investir dans des sociétés qui versent des dividendes de manière mensuelle et trimestrielle car tu peux réinjecter les dividendes gagnés plus rapidement vers d’autres actions à dividendes.

Versement dividende trimestriel

5) Ne pas être régulier dans son épargne

Ne pas être régulier dans sa capacité d’épargne réduit l’effet « boule de neige » des intérêts composés.

Fixe-toi une somme et sois régulier dans ta capacité à épargner. Le fait d’être régulier te permettra de faire croitre ton capital beaucoup plus rapidement.


Il faut se discipliner à cette tâche. Peu importe la taille de la somme, même 100€ par mois permet de faire grandir ton argent.


6) Se laisser guider par ses émotions


C’est l’une des plus grandes erreurs dans la bourse : beaucoup d’investisseur écoutent leurs émotions et paniquent lorsque le prix d’une action chute très rapidement. Tu te lèves de ta chaise et tu te dis que la bourse, ce n’est pas fais pour toi.


émotions en bourse


L’humain réagit naturellement, lorsque l’on perd de l’argent, on prend peur, et on décide de se protéger.



En effet, lorsque les prix chutent très fortement, ton portefeuille à dividendes peut perdre en plus-value. Tu peux donc prendre une décision : tout revendre par peur de perdre davantage.


Sauf que c’est une très mauvaise stratégie.


Il faut savoir qu’avec une stratégie à dividendes, le prix de l’action importe peu. Les fluctuations n’impactent pas réellement la valeur de l’entreprise.


Le prix peut descendre ou remonter, mais la somme du dividende, lui, reste imperturbable.


Lors d’un krach boursier, comment réagirais-tu ?

L’intérêt de la stratégie à dividendes est de garder le plus longtemps possible une action pour qu’elle verse le plus longtemps possible des dividendes sur notre compte.


Lorsque tu revends, tu es influencé par tes émotions.


Il faut savoir que si le prix d’une action baisse, mais que la valeur de l’entreprise est stable voir en croissance, il n’y a aucune raison de revendre et d’être émotionnel sur la variation des prix.


Il faut tenter de prendre du recul et faire confiance en son analyse fondamentale. Reste patient, et tu verras que tes gains se multiplieront au fil des années.


Par exemple, prenons le cas d’Apple. Ils ont annoncé un chiffre d’affaires trimestriel qui était à plus de 100 milliards de dollars. Je pensais que le prix de l’action allait augmenter, mais non, elle a justement était baissier lors de l’annonce. Incompréhensible.


Ce qu’il faut simplement retenir : le prix d’une action en bourse ne reflète pas la valeur réelle de l’entreprise. Le prix est assujetti par l’offre et la demande du marché financier entre investisseurs. Lorsque le prix baisse, cela ne veut pas dire que l’entreprise va suspendre ses dividendes.


7) Investir beaucoup, très vite

Pour apprendre, il faut répéter. Essayer, se tromper, et se corriger, ces mots font parties du processus d’apprentissage.


Néanmoins, la plupart des investisseurs déposent beaucoup d’argent d’un coup, sans forcément prendre le temps d'apprendre l’univers boursier. Généralement, ils pensent que investir beaucoup en très peu de temps permet de récupérer beaucoup de gains sur du court-terme.

Malheureusement sur une stratégie long-terme, ce n’est pas une bonne idée.

Pour contrecarrer cette erreur, il faut miser petit, mais régulièrement, afin de comprendre comment fonctionne le marché : comprendre ses éventuelles fluctuations, les informations, l’état financier des entreprises… Mais également, de comprendre tes réactions émotionnelles vis à vis du marché. C’est important afin de pas surréagir face à d’éventuelle pertes.


L'idée est de vivre et de construire des expériences boursières pour se familiariser avec ce type d'investissement. En ce sens, investir 50€, puis 100€, vers 300€, n'est pas une mauvaise idée. Progressivement, tu prendras confiance en tes investissements en recevant des petites sommes de dividendes tous les trimestres.

Lorsque tu investis petit, tu peux apprends au fur à mesure sur ce qui t’inquiète, sur ce que tu peux perdre, sur ce que tu gagnes.



8) Investir sur les IPO, à l'ouverture.


Investir sur les IPO... Mhh mauvaise idée. La hype est présente, tout le monde est euphorique. Dès sa sortie, l'action grimpe très vite... pour chuter tout aussi bien.


Avant d'investir sur les nouvelles sociétés qui décident d'entrer en bourse, patiente. Attends quelques jours avant de te lancer, le temps que les marchés se calment.


Mais IPO, c'est quoi ?


Une Initial Public Offering (IPO) est lorsqu'une entreprise s'introduit en bourse. La société décide de vendre ses actions sur les marchés boursiers.

L’entreprise décide alors du nombre d’actions qu’elle souhaite proposer à la vente et une banque d’investissement suggère le prix initial des actions en fonction de l’offre et de la demande pour celles-ci.


Mais pourquoi ils décident de s'introduire en bourse ?


Au lieu d'emprunter à une banque avec des intérêts élevés, les sociétés peuvent passer par la bourse. Grâce au marché, ils peuvent augmenter leur fond, payer leurs dettes à l'aide d'investisseurs souhaitant investir dans la société.





211 vues0 commentaire

コメント


bottom of page