top of page

Gagner 1000€ de dividendes par mois, sans effort ?

Vivre de ses investissements grâce à son épargne. N’est-ce pas le rêve de tout investisseur ?


🤑 Dans cet article, tu vas apprendre comment générer 1000€ de dividendes / mois, sans effort.



Tout commence par une prise de conscience sur tes économies, où les livrets bancaires ne te suffisent plus pour vaincre l’inflation actuelle. Tu remarques que ton épargne durement gagnée ne te rapporte pas suffisamment d’argent, voir bien pire que ça, il fond et perd de la valeur chaque année à cause des 6,2% d’inflation en France (INSEE, novembre 2022).De plus, avec le système des retraites qui est voué à s’éteindre, tu as l’ambition de créer tes propres revenus pour assurer ta liberté financière.

💰 Pour faire face à ces ennemis de ton argent, quoi de mieux que de l’investir en bourse ?

Imagine-toi maintenant avec de l’argent qui rentre en plus sur ton compte en banque, sans faire le moindre effort. Un nouveau salaire, sans patron, sans conditions de travail.


❌ Fini les fins de mois à découvert, les factures difficiles à payer, les vacances repoussées par manque d’argent.


✅ Investir dans les actions à dividendes en bourse te permettra de constituer une nouvelle rentrée d’argent sur ton compte bancaire.


Les dividendes, c’est quoi ?


Je l’ai déjà expliqué à travers cet article de blog « Qu’est-ce qu’un dividende ? Se créer un nouveau salaire, grâce à la bourse »


Un dividende est une partie des bénéfices que l'entreprise à générer, qui est redistribué aux actionnaire. En échange d'un nombre d'actions acheté, la société te versera une somme d'argent sur ton compte.

Cette stratégie est la plus efficace pour construire des revenus passifs en bourse. Elle consiste à investir dans des entreprises cotées en bourse, qui versent des dividendes aux actionnaires. Cette stratégie est intéressante pour ceux et celles qui veulent recevoir des revenus complémentaires sur leur compte en banque.


Combien investir pour obtenir 1000€ de dividendes ?


La question n’est plus comment, mais combien. En effet, le « comment » recevoir des dividendes est extrêmement simple : il suffit d’analyser et acheter une action qui en verse. Cependant, la question du combien est majoritaire et se trouve dans toutes les pensées des personnes qui souhaitent commencer avec la stratégie des actions à dividendes.


Je vais te raconter l’histoire de nos 3 personnages principaux :

  • Raphael, 25 ans, encore en étude supérieur.

  • Lise, 45 ans, maman de deux enfants qui viennent de rentrer au collège.

  • Sonny, 28 ans et toute ces dents. Célibataire, libre comme l’air.

Chacun de nos petits personnages ont compris qu’investir en bourse est essentiel pour maintenir leur patrimoine hors de l’eau et que leur économie leur rapporte de l'argent.

Cependant, ils n’ont pas les mêmes « statuts financiers ». Tu verras que chacun n’aura pas les mêmes résultats escomptés sur la manière de gagner les 1000€ en dividendes.


⚠️ Les exemples des différents scénarios ne prennent pas en compte le net d'inflation et l'imposition. Tout dépendra du pays de résidence de la personne et du type de compte ouvert. Pour les Français, il possible d'optimiser fiscalement son imposition sur les dividendes en ouvrant un PEA (Plan d’Épargne en Actions).



1) Raphael, le blindé aux as 👨🏻‍


Raphael dispose d’un grand capital de départ. Il dispose d’une grosse somme à investir suite à un décès dans sa famille : 500 000€ dorment actuellement sur son compte et il sait qu’il doit investir rapidement pour éviter que son argent fonde comme neige au soleil.

Le portefeuille de Raphael :

  • Somme investie : 500 000€

  • Risque : Faible

  • Rendement actuel : 2,5% / an

  • Gain Annuel : 12 500€

  • Gain Mensuel : 1041€

Pour obtenir 1000€ de dividende, il a constitué un portefeuille plutôt sécurisé avec des actions de qualité de type Proctor&Gamble, Johnson&Johnson ou encore Coca-Cola. La stratégie d’entrée de Raphael a été d’investir l’entièreté de sa somme immédiatement, sans se former préalablement.


🚨 Limite de sa stratégie


Tout le monde ne possède pas cette somme à investir. Il peut être difficile de générer et d’obtenir cette somme sans avoir de grosses fortunes. De plus, investir 500 000€ d'un coup sur plusieurs actions peut être risqué dans la mesure où Raphael est encore très jeune et n'a pas encore l'expérience de l’investissement. Imaginons qu'un krach boursier survenait : comment réagirait-il ? Il pourrait retirer son argent par peur d'en perdre davantage, sans connaitre les réactions et les rebonds des marchés.


💬 Mes pensées d’investissement


Pour apprendre, il faut répéter. Essayer, se tromper, et se corriger, ces mots font parties du processus d’apprentissage.


Néanmoins, la plupart des investisseurs déposent beaucoup d’argent d’un coup, sans forcément prendre le temps d'apprendre l’univers boursier. Généralement, ils pensent que investir beaucoup en très peu de temps permet de récupérer beaucoup de gains sur du court-terme.


Malheureusement sur une stratégie long-terme, ce n’est pas une bonne idée.

Pour contrecarrer cette erreur, il faut miser petit, mais régulièrement, afin de comprendre comment fonctionne le marché : comprendre ses éventuelles fluctuations, les informations, l’état financier des entreprises… Mais également, de comprendre tes réactions émotionnelles vis à vis du marché. C’est important afin de pas surréagir face à d’éventuelle pertes.

L'idée est de vivre et de construire des expériences boursières pour se familiariser avec ce type d'investissement. En ce sens, investir 50€, puis 100€, vers 300€, n'est pas une mauvaise idée. Progressivement, tu prendras confiance en tes investissements en recevant des petites sommes de dividendes tous les trimestres. Lorsque tu investis petit, tu peux apprends au fur à mesure sur ce qui t’inquiète, sur ce que tu peux perdre, sur ce que tu gagnes.



2) Lise, la joueuse de poker 👩🏼


Lise possède un revenu modeste et touche environs 2500€ par mois. Durant plusieurs années, elle avait économisé son argent sur une assurance-vie. Elle dispose donc d’un capital de 100 000€. Elle décide de placer ce montant sur les actions à dividendes pour se créer un revenu passif. Toutefois…

Le portefeuille de Lise :

  • Somme investie : 100 000€

  • Risque : Élevé

  • Rendement actuel : 13,5% / an

  • Gain annuel : 13 500€

  • Gain mensuel : 1125€

🚨 Limite de sa stratégie


Pour obtenir 1000€ de dividende, Lise joue avec le feu. Elle prend uniquement des actions à dividendes supérieures à 12% de rendement / an. Le souci, c'est que l'entreprise distribue une grande quantité de sa trésorerie, pour la verser aux actionnaires.


💬 Mes pensées d’investissement


Investir sur des entreprises qui possède un haut rendement sur le dividende n’est pas quelque chose de « sain » selon mon avis. J’ai compris l’indicateur du Payout Ratio (Ratio de distribution) et sa capacité à sélectionner des entreprises à dividendes de qualité.

Pourquoi est-ce dangereux ? Le Payout Ratio, l'indicateur clé.

Bien qu’un rendement plus élevé sur le dividende soit plus attractif, tu dois comprendre qu’il est inversement lié au cours de l’action… et qu’il est tout aussi inquiétant. Lorsqu’une entreprise verse des dividendes, elle pioche directement dans ses bénéfices nets (trésoreries) pour en distribuer une partie à ses actionnaires. Plus le rendement est bas, moins l’entreprise « pioche » dans ses bénéfices pour en distribuer à ses actionnaires, sous forme de dividendes. Plus le rendement est haut, plus l’entreprise « pioche » dans ses bénéfices pour verser de dividendes.

Qu’est-ce que le ratio de distribution ?

Pour s’apercevoir si l’entreprise verse trop de sa trésorerie à ses actionnaires, le ratio de distribution est un indicateur indispensable pour le savoir. Le ratio de distribution s’exprime en pourcentage (%)



  • Si le ratio de distribution est faible, alors l’entreprise possède plus de marges de manoeuvre pour développer ses actifs, ses produits, embaucher d’autres salariés… En outre, elle peut même augmenter ses dividendes d’année en année. Une perle rare !

  • Si le ratio de distribution est élevé, alors l’entreprise possède moins de marges de manoeuvre pour se développer. L’entreprise se met « dans le rouge » pour distribuer des dividendes. Certaines sociétés s’endettent même pour garder leur actionnaire. Le pourcentage dépasse alors les 100%… Et ça, ça sent pas vraiment pas bon.

En ce sens, je préfère donc acheter des actions avec un rendement aux alentours de 5% qui versent des dividendes de manière stable et régulière, plutôt que des entreprises avec un rendement de 10% par an, mais qui verse des dividendes en dent-de-scie depuis plusieurs années.



3) Sonny, le croissant calme (non pas le 🥐)


(Je vais utiliser le « moi » si tu le veux bien 🙃). Sur mon profil, je n'ai aucun avantage par rapport aux autres. Pas de grosses sommes de départ, pas de capital, sauf un peu de patience.


Bref... je commence de zéro !

Je vais te montrer qu’avec une somme de départ de 2000€ déposés, il est possible de générer 1648€ par mois. La puissance des intérêts composés et des dividendes croissants sont à l’oeuvre :

  • Somme investi : 2000€

  • Rendement actuel : 5%

  • Risque : Faible

  • Investissement par mois : 350€

  • Augmentation moyenne du dividende / an : 10%

  • Yield On Cost : 25,12%

  • Gain projeté (annuel) : 19780€

  • Gain mensuel : 1648€

La face cachée des dividendes. L’argent croissant.

Sur une stratégie d’actions à dividendes, beaucoup voient uniquement la partie visible du rendement de ce type d’action en bourse. A l’instant T, les investisseurs voient un rendement à un chiffre, souvent proche de 3 à 4% / an. En réalité, se cache quelque chose de beaucoup plus gros et puissant dans le temps.

Je l’avais déjà expliqué, mais rappelons cette formule indispensable pour comprendre ce que je veux démontrer : le rendement du dividende est calculé de la façon suivante :

En reprenant cette formule, il est facile de reconnaitre le pouvoir du temps avec des actions qui font croitre leur montant du dividende chaque année. En achetant une action à dividende à un prix, et en voyant le montant du dividende augmenter chaque année, alors son rendement augmente.


D'ailleurs, tu peux faire l'exercice. Prends une feuille, et simule l’augmentation du montant du dividende de quelques centimes chaque année, en gardant le même coût à l'achat de l'action.

Si l’on considère que certaines actions à dividendes parviennent à augmenter leur dividende chaque année de plus de 10% / an sur une période de 30 ans, alors le rendement croit parallèlement dans le temps.


Le Yield On Cost (rendement sur coût)

On ne raisonne alors plus sur un rendement du dividende à l’instant T à l’achat, mais on doit s’appuyer sur un indicateur appelé le « Yield On Cost » (le rendement sur coût d’acquisition). Le « Yield On Cost » (le rendement sur cout) est un rendement caché que de nombreux investisseurs « anti-dividendes » oublient de mentionner. Cet indicateur montre le rendement sur coût lorsque tu achètes ton action, ton prix d’achat (ou prix de revient unitaire).

Prenons le cout d’achat de l’action Coca-Cola. Tu achètes à 2€ des actions Coca-Cola en 1990, avec un montant sur dividende de 0,02€ par action. Chaque année, son dividende augmente d’environ 5%. Si tu gardes le même prix d’achat sans revendre, ou sans racheter, ton rendement va augmenter puisque le montant du dividende augmente au fil des années et que ton prix d’acquisition reste fixe.

Warren Buffett avec ses actions Coca-Cola acheté en 1988 atteint désormais + de 45% de rendement / an sur cette unique action. Partant d’un portefeuille plus petit, investir 50 000€ sur Coca-Cola à cette époque, t’aurait permis de dégager 24 000€ / an, sois 1875€ par mois, un peu plus d’un SMIC.

Tout ça pour te montrer que oui, d’un point de vue court-termiste, les dividendes ne te rendront pas riche si tu ne mets pas immédiatement une grosse somme. Mais ils auront le pouvoir, si tu es patient, de faire croitre ton nouveau « salaire complémentaire » sur le long terme.

Voici un exemple d’une entreprise américaine, Home Depot, qui est bien connu pour être maitre dans l’augmentation et la croissance de ses dividendes. En 10 ans, elle a su augmenter son dividende de 5,7x par rapport à 2012. Imagine simplement recevoir une promotion et voir ton salaire augmenter de 5,7x en seulement 10 ans.



C'est fou hein. Si tu trouves un job capable de t'augmenter aussi vite, je veux bien le découvrir en commentaire. Le Yield On Cost affiché est de 14,61%.


Autrement dit, cela veut dire que si tu avais investis 10 000€ sur cette entreprise il y a 10 ans, tu réceptionnerais maintenant chaque année 1461€.


Les intérêts composés


Rajoute à cela la magie des intérêts composés : que toutes sommes que tu réinvestis engendre de nouveau intérêts, qui de ces nouveaux intérêts génèrent d’autres intérêts… etc, etc.

Tu l’auras compris, c’est exponentielle, et comme le disais Einstein :


« Les intérêts composés sont la 8ème merveille du monde. Celui qui les comprend les gagne, et celui qui ne les comprend pas les paie. »

Imagine que les intérêts que tu perçois créer eux-même des intérêts. C’est comme si une pièce de 1 centime se démultipliait sur plusieurs années. Avec les actions à dividendes, c’est la même chose : lorsque tu recevras tes premiers dividendes de Coca-Cola, réinjecter cette somme te permettra de faire grossir le montant de ta prochaine réception en dividende. Idem sur le trimestre suivant, etc, etc.

C'est un autre sujet. Si tu veux approfondir cette stratégie d’actions à dividendes, et recevoir dès maintenant tes nouveaux revenus sans effort, tu peux rejoindre la formation Dividende Evolution, disponible en cliquant juste en dessous.



244 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page